Vous l’avez peut être déjà entendu mais certaines plantes peuvent constituer une arme précieuse dans la lutte contre la pollution de l’air intérieur. C’est d’ailleurs les scientifiques de la NASA qui évoquent l’utilité de la plante dépolluante pour absorber les gaz potentiellement nocifs et nettoyer l’air dans les maisons, appartements ou immeubles de bureaux. Voici le top des plantes pour dépolluer votre petit chez vous !

Quels polluants affectent nos intérieurs ?

Parmi les polluants d’intérieur qui affectent la santé nous pouvons citer le formaldéhyde, les composés organiques volatils, les polluants biologiques aéroportés, le monoxyde de carbone et les oxydes d’azote, les pesticides et les désinfectants. Ces polluants contribuent au syndrome du bâtiment malsain, qui provoque des allergies, des maux de tête, de la fatigue,…

Grâce à des études menées par la NASA, les scientifiques ont identifié 50 plantes d’intérieur qui éliminent une grande partie des polluants et des gaz mentionnés ci-dessus. L’étude a révélé, que lorsque les plantes d’intérieur étaient placées dans des chambres scellées, en présence de produits chimiques spécifiques, elles absorbaient la plupart des substances toxiques.

Plante dépolluante disponible chez votre Fleuriste Béa Fleurs à Nice

Palmier d’Arec

palmier-arec-plante-depolluante

Le palmier d’Arec, ou palmier d’Areca, est l’une des plante dépolluante les plus utilisées pour les intérieurs lumineux. Ces grandes plantes en pot audacieuses attirent énormément le regard puisqu’elles peuvent atteindre 1,5 à 2,5 mètres de hauteur ! Cette plante absorbe le dioxyde de carbone et le transforme en oxygène. En plus de produire de l’O2 et de réduire le niveau de dioxyde de carbone, le palmier d’Arec supprime d’autres polluants de l’air. Cette plante contribue à produire de l’air intérieur frais et sain. Le palmier Areca pousse assez bien quand il est exposé à la lumière filtrée et qu’il est arrosé fréquemment.

L’anthurium

anthurium-plante-depolluante

En plus d’être jolie, cette plante d’Amérique tropicale est très efficace contre les produits d’intérieurs polluants ! En effet, c’est une alliée de taille contre l’ammoniac ! Elle a la capacité d’absorber une grande quantité de cette substance toxique. Elle sera parfaite dans les pièces les plus sensibles aux produits d’entretiens, telles que votre cuisine ou votre salle de bain. Concernant l’arrosage, un apport d’engrais liquide pour plantes fleuries 3 fois par mois conviendra parfaitement.

Le cactus colonnaire

cactus-colonnaire-plante-depolluante

À la différence des autres plantes citées ici, le cactus colonnaire a une autre spécificité. C’est un véritable ennemi des ondes ! En effet, nos appartements et nos maisons sont de plus en plus touchés par les ondes électromagnétiques… C’est à ce moment là que le cactus colonnaire intervient. Que ce soit celles émises par le micro-onde, les écrans d’ordinateur, la télévision ou encore les appareils, le cactus diminuera considérablement les ondes émises. Il est conseillé de le placer dans le bureau ou encore la cuisine, à portée des outils électroménagers.

La plante araignée

chlorophytum-plante-araignee-depolluante

Appelée également Chlorophytum, la plante araignée fait partie des plantes grasses et absorbe très efficacement le monoxyde de carbone émit par les chauffages, les gazinières ou encore les chauffe-eaux. En seulement 24h, elle a la possibilité d’en éliminer 96% ! Durant l’été, cette plante demande beaucoup d’eau, surtout en cas de fortes chaleurs. Il faut donc bien l’arroser !

Spathiphyllum

Le Spathiphyllum, également appelé Fleur de Lune, est une plante compacte qui peut atteindre une hauteur de 50 centimètres et s’étendre sur 20-30 centimètres . Les jolies fleurs blanches du Spathiphyllum lui permettent de filtrer les substances provenant du mastic, des colles, du vernis, des produits d’entretiens, des meubles cirés, de la fumée de cigarette, etc. Cette plante est très résistante et ne demande pas beaucoup d’entretien. Elle préfère une exposition indirecte au soleil avec une forte humidité et une température assez chaude, mais doit être placée hors des courants d’air. Pour de meilleurs résultats, arrosez cette plante soigneusement et laissez sécher légèrement entre les arrosages.

Ficus caoutchouc

Ficus-caoutchouc-plante-depolluante

En provenance directe de l’Asie Tropicale, le Ficus caoutchouc a l’habitude de vivre dans des milieux humides. Avec ses grandes feuilles brillantes il absorbe le formaldéhyde. Un allié de taille pour les pièces ayant subi des travaux ! Au niveau de l’éclairage, évitez la lumière directe du soleil, surtout en été. Concernant l’arrosage, laissez tranquillement sécher la terre avant de rincer à nouveau. En hiver, l’entretien de cette plante dépolluante est quasi-inexistant ! Concernant le rempotage de cette plante, il est important de faire attention à l’arrosage de la motte pour rempoter. Pour cela, pulvérisez régulièrement un peu d’eau sur son feuillage afin de garder une atmosphère humide.

Dracæna Marginé

dracaena-margine-plante-depolluante

Le Dracaena est une plante assez facile à cultiver ! Les feuilles de cette plante verte sont très étroites et se terminent sous forme de pointes. Elle est extra car elle lutte contre la plupart des composés organiques volatiles. Nous pouvons notamment prendre l’exemple des composants émis par la fumée de cigarette, l’encre, la peinture ou encore les parfums d’ambiance. Vous pouvez la placer dans toutes les pièces de la maison. Cette plante dépolluante demande juste un peu de luminosité avec une vaporisation assez régulière.

Philodendron

philodendron-plante-depolluante

Le top du top pour lutter contre le formaldéhyde ! C’est un véritable aspirateur qui capte les substances toxiques créées par les isolants, la colle à moquette, le papier peint ou encore la fumée de cigarette. De plus, c’est l’une des plantes d’appartement les plus durables ! Pour le rendre heureux, vaporisez régulièrement ses feuilles. Au niveau de la lumière, il ne demande pas beaucoup de luminosité mais la pousse sera facilitée prêt d’une fenêtre.

Dattier du Mékong

phoenix-roebelenii-plante-depolluante-dattier-mekong

Une belle plante résistante à la sécheresse avec une longue durée de vie ! Le Dattier du Mékong a besoin d’un point lumineux. Ce type de plante pousse assez lentement mais peut atteindre plus de 1 mètre de hauteur ! Cette plante dépolluante est un très bon choix pour décorer votre salon. De plus, l’impact de vos produits toxiques se verra réduit ! Néanmoins, évitez de le placer près des aires de jeux pour les enfants car il a des épines assez pointues…



Plante dépolluante : le reste des plantes

Raphis

raphis-plante-depolluante

Aussi appelée « Lady Palm », cette espèce de palmier prend forme dans les forêts de l’Orient dans l’ombre des arbres. Cette plante fait partie des palmiers les plus faciles à cultiver, mais chaque espèce a ses propres exigences environnementales et culturelles. Très efficace contre l’ammoniac avec son feuillage persistant, cette plante absorbe également le formaldéhyde et le xylène. Le Raphis se développe lentement mais à l’âge adulte sa hauteur peut atteindre 1 mètre 50 ! De quoi mettre une jolie touche tropicale dans votre intérieur.

Palmier bambou

palmier-bambou-plante-depolluante

Aussi appelée «Palmier nain», cette plante est originaire d’Amérique du Sud. La taille de cette plante diminue lorsqu’elle quitte son milieu naturel et est placée en intérieur. Le palmier bambou aime rester humide dans une lumière vive sans exposition directe au soleil. En revanche, cette plante n’aime pas être trop arrosée mais préfère le bassinage régulier. Les capacités dépolluantes de cette plante sont principalement la lutte contre le benzène, formaldéhyde, le xylène.

Ficus Alii

ficus-alii-plante-depolluante

Le Ficus Alii se développe facilement en intérieur et résiste aux insectes. Il préfère un environnement humide avec une lumière faible à moyenne. Cette plante ne doit pas être placée près du chauffage ou de la climatisation, ni près des courants d’air, car cela pourrait provoquer une perte de ses feuilles. Le sol doit être humide mais laissez-le sécher entre les arrosages. Cette plante est capable de combattre bon nombre de substances toxiques : formaldéhyde, xylène, ammoniac, benzène….

Fougère de Boston

fougere-de-boston-plante-depolluante

La fougère de Boston peut atteindre 80 centimètres de hauteur et de largeur ! Appartenant aux plantes vivaces avec un feuillage persistant, elle est idéale pour faire couvre sol. Avec ses fougères plumées, cette plante se plait beaucoup en intérieur ! Elle est heureuse dans les endroits lumineux mais préfère la lumière indirecte du soleil. Très efficace contre le formaldéhyde, elle lutte également contre le xylène. Adaptée au salon, à la salle de bain ou à la chambre, c’est à vous de voir dans quel coin de votre intérieur elle sera la plus belle !

Plante dépolluante : Le Top des plantes à avoir !
4.7 (93.33%) 9 votes